Des citoyens qui agissent pour un système
de retraite équitable, libre et responsable
retraite
Rejoignez-nous

C'est vous qui nous donnez
les moyens d'agir


Le super-casse du si?cle : les retraites d?EDF


article publié le 04-03-2004

Denis Even, l'auteur du livre " Le nouveau livre noir des retraites", s'insurge contre le pillage des retraites du priv? par le r?gime sp?cial des retraites d'EDF.


Un haut fonctionnaire du Tr?sor parlait ? propos de la facture du Cr?dit Lyonnais du ?casse du si?cle?. Un casse de 30 ? 40 milliards d?euros, peut-?tre davantage. Pourtant, ? c?t? du super-casse des retraites et aujourd?hui de celles d?EDF, le Cr?dit lyonnais fait figure de l?g?re mise en train? Dans notre livre, nous avons tent? d?expliquer comment fonctionnait le r?gime fran?ais des retraites. A partir des seuls documents officiels et des statistiques de l?Insee, nous avons mis en lumi?re : - l??norme diff?rence de traitement entre les salari?s du secteur priv? et les agents publics ; - un financement de plus en plus pervers, gr?ce ? la r?gle de compensation qui fait qu?une part croissante des pensions publiques est r?gl?e par les cotisations du priv? ; - la mauvaise gestion des caisses de retraites qui n?ont pas mis de c?t? les fonds n?cessaires au paiement de pensions d?centes dans 10, 20 , 30 et 42 ans? Des constats qui ne rendent pas optimistes pour l?avenir : les retrait?s du priv? ne toucheront que ce qui restera apr?s le pillage de leurs cotisations par le public ! Mais deux ?l?ments nouveaux viennent renforcer notre pessimisme : le cas des retraites d?EDF et l?obtention r?cente pour les p?res fonctionnaires du droit de partir ? la retraite apr?s 15 ans d?activit? seulement. Le cas d?EDF : un march? de dupes Le r?gime sp?cial de retraites d?EDF est l?un des plus g?n?reux : ?ge de d?part de 55 ans pour les actifs (56 000 personnes) ou de 60 ans ; bonification de deux mois par ann?e travaill?e ; pension de 75 % ? 80 % du dernier salaire? Une facture qu?on ?value ? 50 ou 52 milliards d?euros, sachant que, pas plus que l?Etat, EDF ne r?gle sa cotisation employeur et qu?un ?norme pourcentage (59 % ? 89 % selon les estimations) est pay? par l?imp?t et la compensation. Quelle somme propose EDF ? la CNAV pour reprendre ses obligations envers ses salari?s ? Une soulte dont le chiffre d?finitif n?est pas encore officiel, mais qui pourrait s??lever ? 8 milliards d?euros. Ainsi, le march? est le suivant : en ?change de 8 milliards d?euros, la CNAV s?engage ? verser 50 ? 52 milliards d?euros, sur 31 ans, aux retrait?s d?EDF. Soit six fois plus que la mise initiale ! Pour ?tre ? l??quilibre, il faudrait que cette somme (8 milliards d?euros) ait une rentabilit? minimum de placement ? 7,80 % par an pendant 31 ans. Un objectif impossible ? tenir ! D?autant que le capital va diminuer chaque ann?e, compte tenu de la mise ? la retraite des enfants du baby-boum, tr?s nombreux dans les dix prochaines ann?es. Il risque m?me d??tre d?vor? en six ou sept ans et la CNAV enregistrerait alors, sur 31 ans, une perte globale de 51 milliards. Aucune banque, aucune compagnie d?assurance priv?e n?accepterait un tel march?. Pourquoi alors, les partenaires sociaux qui g?rent les caisses de retraite, vont-il accepter de reprendre les retraites d?EDF, tout comme ils ont accept? de reprendre celles de France T?l?com ? Un gestionnaire normal prend ses responsabilit?s et, dans le cadre des objectifs arr?t?s par ses actionnaires en assembl?e g?n?rale, g?re son entreprise en toute ind?pendance. Mais il a des comptes ? rendre. Est-ce le cas des gestionnaires des caisses de retraite ? S?ils b?n?ficient de r?mun?rations somptueuses, ils ne veillent gu?re ? la productivit? : rendement mis?rable des placements, absent?isme (20 ? 25 % selon l?IFRAP, l'Institut fran?ais pour la recherche sur les administrations publiques), d?tournements de fonds au profit des organisations syndicales, selon l?IGS (Inspection g?n?rale des affaires sociales)? Nous nous inqui?tions de constater que la r?forme Fillon n??tait pas totalement financ?e, avec un d?ficit de 43 milliards d?euros en 2020. Avec les retraites de France T?l?com, d?EDF, et des fonctionnaires p?res de trois enfants, s?ajoutent maintenant 70 milliards d?euros suppl?mentaires. O? va-t-on ? Nous attendons la r?action des caisses de retraites. Elle sera un test. Elle prouvera leur manque d?ind?pendance, pour ne pas dire leur servilit?. Elle prouvera que l?Etat est le g?rant de fait et apportera la preuve que l?on ne peut laisser plus longtemps la gestion des retraites des Fran?ais ? des irresponsables. Achetez le livre, Le Nouveau Livre Noir des Retraites

Mots clés associés : adossement - in?galit?s - EDF - r?gimes sp?ciaux

retraite : réagir au dossier Le super-casse du siècle : les retraites d’EDF Réagissez à cet article