Des citoyens qui agissent
pour un système de retraite équitable, libre et responsable
retraite
Rejoignez-nous

C'est vous qui nous donnez
les moyens d'agir

Les retraites de Nababs des commissaires européens


article publié le 02-04-2009

En pleine récession économique et crise des systèmes de retraite, les dirigeants européens n’ont pas manqué de se mettre à l’abri : super retraites, golden parachutes… Merci l’exemple !


Fin de mandat oblige, le Président de la commission européenne, José Manuel Barroso, va bientôt rendre son tablier. Pour autant, c’est garanti, le stress ne va pas l’envahir au moment de quitter son poste… La crise ne frappe pas les ex-commissaires européens !
 
Une retraite de 5 220 € par mois lui tend les bras. 5 220 €, pour un ténor de son calibre, cela peut ne pas paraître extravagant. Mais ce serait oublier que l’intéressé n’a cotisé que… cinq ans ! A ce tarif, même les parlementaires français qui pourtant bénéficient de la Rolls des régimes spéciaux (1 550 € par mois après seulement un mandat de cinq ans) sont relégués à la table des petits joueurs.
 
Mais, ce n’est pas tout ! Comme si ça ne suffisait pas, Monsieur Barroso y va également de son golden parachute. En quittant son poste, il pourra toucher une indemnité de 439 609 € payable sur trois ans à laquelle va également s’ajouter une « petite » enveloppe de 24 422 € pour organiser, en toute quiétude, son déménagement. Bref, pour le restant de ses jours, notre très cher Président devrait empocher la bagatelle d’1 million d’euros, le tout payé par les contribuables européens.
 
Ceci étant, attention, Monsieur Barosso ne jouit pas d’un régime de faveur au sein de la commission européenne… Mieux, certains commissaires en partance sont encore plus vernis que lui ! Ainsi, retraite, indemnité de départ et golden parachute confondus, Margot Wallstrom devrait empocher, pour sa part, la bagatelle de 1,89 million d’€. C’est-à-dire deux fois plus que notre Jacques Barrot national, vice-président de la Commission, qui devra se contenter de 947 610 €…
 
Source : Open Europe

Mots clés associés : fonctionnaire - retraite à l'étranger

retraite : réagir au dossier Les retraites de Nababs des commissaires européens Réagissez à cet article