Des citoyens qui agissent pour un système
de retraite équitable, libre et responsable
retraite
Rejoignez-nous

C'est vous qui nous donnez
les moyens d'agir
vous êtes ici : accueil > revue de presse

Sauvegarde Retraites dans les médias

[2017] [2016] [2015] [2014] [2013] [2012] [2011] [2010] [2009] [2008] [2007] [2006] [2005] [2004] [2003] [2002]


Au décès de son conjoint, l'époux survivant a droit à une pension de réversion dont les règles de calcul diffèrent dans le secteur public et dans le secteur privé. Pour l'association Sauvegarde Retraites, auteur d'une étude sur la question, il s'agit de l'une des inégalités les plus criantes du système de retraite français. Les ressortissants des régimes spéciaux, là encore, bénéficient d'un sort beaucoup plus enviable que les salariés du privé. L'hebdomadaire breton publie une grande partie de l'étude de l'association: " Pension de réversion : les inégalités persistent ".





Le blog "Résistance Inventaire", propulsé par worldpress.com, souligne que l'association Sauvegarde Retraites appelle à la mobilisation contre la hausse de la CSG. Les retraités n'ont pas lieu d'être rassurés par l'élection d'Emmanuel Macron, si celui-ci applique le programme qu'il a prévu concernant les retraites. La hausse de 1,7 % de la CSG frappera sans contrepartie 60 % des retraités : tous ceux dont le revenu fiscal de référence annuel dépasse 14 375 €. Ceux dont les revenus dépassent 1 700 € mensuels ne seront pas concernés par l'exonération de la taxe d'habitation. 





Retraite : les réversions du public restent plus avantageuses que celles du privé. L'association Sauvegarde Retraites dénonce les inégalités persistantes et pointe du doigt les pensions versées aux veuves et veufs, plus faciles à obtenir et plus élevées dans le public. 





A l'heure où Emmanuel Macron veut refonder le système de retraite pour lui donner davantage d'équité et de lisibilité, Sauvegarde Retraites jette un nouveau pavé dans la mare. L'association indépendante et libérale, qui dénonce les inégalités des systèmes de retraite, continue de creuser son sillon. Dans sa dernière étude publiée fin juillet, elle s'attaque aux inégalités public-privé en matière de pensions de réversion et appelle à une réforme de fond de leurs dispositifs, totalement illisibles et inégalitaires. 





L'association Sauvegarde Retraites dénonce les inégalités persistantes. Elle pointe du doigt les pensions versées aux veuves et aux veufs, plus faciles à obtenir et plus élevées dans le public. Dans sa dernière étude, elle s'attaque aux inégalités public-privé en matière de pension de réversion, "l'une des inégalités les plus criantes du système de retraite français". 





En termes de droits à la retraite, l'écart public-privé est déjà significatif, selon l'association Sauvegarde Retraites, mais il est encore plus élevé quant au sort réservé aux veufs et veuves du privé, ainsi que le montre sa dernière étude (Pension de réversion : les inégalités public-privé persistent)  publiée en juillet. Elle a ainsi calculé que "la réversion des fonctionnaires et celle des salariés du privé peuvent varier du simple au double".