Cheminots la retraite dans une deuxime carrire !

Une proportion non négligeable de cheminots jeunes retraités va vivre une seconde vie active chez les concurrents de la SNCF.

Et pour cause ! Ils partent à la retraite à 50 ans pour les « roulants » et 55 ans pour les autres…Une proportion non négligeable de cheminots jeunes retraités va vivre une seconde vie active chez les concurrents de la SNCF. Affaiblie par cette hémorragie de personnel, qui se traduit par des prix plus bas dans les appels d’offre par ses concurrents, la SNCF vient de réagir. Elle demande désormais aux conducteurs un engagement de cinq ans minimum dans l’entreprise ou, à défaut, de rembourser leur formation. Remboursement intégral pour ceux qui ont bénéficié d’une formation d’un coût supérieur à 1500 € et dégressif au-delà. 1500 cheminots sont concernés par cette nouvelle mesure. Il faut dire que l’entreprise nationale débourse chaque année 320 millions d’euros pour la formation professionnelle.

Une autre manière de voir les choses serait de réformer enfin le régime spécial des cheminots - qui date de l’époque des locomotives à vapeur - en reculant significativement l’âge de départ à la retraite. Ceci aurait le double avantage de satisfaire à l’exigence de la modernité comme à celle de l’équité entre tous les Français. Espérons que le rendez-vous de 2008 et les promesses électorales du nouveau président de la république permettront cette modernisation très attendue.


Fermer