Sauvegarde Retraites dans les médias

Pour l'année :
Le ras-le-bol des retraités face au gouvernement

Le ras-le-bol des retraités face au gouvernement

L'annonce de la revalorisation de 0,3% des pensions suscite la colère de nombreuses associations interrogées par la rédaction, dont Sauvegarde Retraites. "C'est clairement de l'aumône. La cascade de taxes qui s'est abattue sur les retraités depuis des années a entraîné une paupérisation grandissante" insiste Marie-Laure Dufrêche, sa Déléguée générale. "Avec la suppression de la demi-part des veuves, la taxation et le plafonnement des majorations familiales, l'augmentation de la CSG, beaucoup sont obligés de faire appel au Secours populaire ou à Emmaüs". Par ailleurs, "les retards de paiement des pensions sont, pour certains, une véritable catastrophe" s'indigne-t-elle. Les solutions ? "Tout remettre à plat et arrêter les mesurettes ; supprimer les régimes spéciaux et aligner le régime des fonctionnaires sur le régime général. Enfin, adjoindre une part de capitalisation au système par répartition qui ne peut qu'aller dans le mur. Il est certain que l'âge de la retraite reculera davantage".
28 Minutes. Le pouvoir d'achat des retraités en question

28 Minutes. Le pouvoir d'achat des retraités en question

Marie-Laure Dufrêche, Déléguée générale de Sauvegarde Retraites, est invitée sur le plateau de 28 Minutes, animé par Elisabeth Quin, avec l'économiste Henri Sterdyniak et Vincent Poirier, de l'Institut Montaigne. "Une hausse de 0,3 % des pensions, c'est encore une baisse de pouvoir d'achat pour les retraités, après cinq années de gel. C'est la conséquence du fait que, depuis vingt ans, bien que cinq réformes se soient succédé, il n'y a pas eu une vraie réforme de fond alignant le public et le privé"  souligne-t-elle. Relativisant l'opposition entre actifs et retraités, elle rappelle qu'il est "logique, qu'après toute une vie de travail, les retraités aient un patrimoine plus élevé que celui des actifs. Le gouvernement préconise un régime universel sans les fonctionnaires ; il y a une véritable volonté de ne pas faire une vraie réforme, et nos membres en sont conscients.  Les retraités s'exprimeront contre le pouvoir en place aux prochaines élections européennes" insiste-t-elle.  
Réforme des retraites : un geste pour le handicap

Réforme des retraites : un geste pour le handicap

Certains députés se préoccupent de la retraite des handicapés et, dans le cadre de la réforme des retraites à venir, demandent  une forme de discrimination positive en leur faveur, plus favorable que les dispositifs actuels. En 2016, la retraite anticipée pour inaptitude concernait 1 325 200 personnes pour une retraite mensuelle moyenne de 386 €. En 2017, seulement 2 333 personnes de plus en ont bénéficié, selon l'association Sauvegarde Retraites qui fait le même constat que les parlementaires : " les conditions d'accès sont très restrictives et la justification des périodes de handicap est un casse-tête".
La pension de réversion va-t-elle être supprimée ?

La pension de réversion va-t-elle être supprimée ?

Journal. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, affirme que les pensions de réversion créent des injustices et doivent être harmonisées. Elles concernent 89 % de femmes, veuves. Interviewée, Marie-Laure Dufrêche, Déléguée générale de l'association Sauvegarde Retraites, s'insurge contre une telle éventualité car ces pensions représentent, pour ces femmes, une ressource capitale. 
Bourdin Direct 9 h 05

Bourdin Direct 9 h 05

Première partie : faut-il réformer la pension de réversion des veuves et des veufs ? Interview en plateau de Marie-Laure Dufrêche, Déléguée générale de l'association Sauvegarde Retraites. Elle estime que ce système doit être harmonisé et non supprimé. Elle répond aussi aux questions des auditeurs.  NDLR : En juin 2017, Sauvegarde Retraites a publié "Pension de réversion : les inégalités public-privé persistent". Etudes & Analyses n° 56.
Bourdin Direct 4 h 30 - 6 h

Bourdin Direct 4 h 30 - 6 h

La consultation nationale citoyenne sur les retraites a commencé depuis le 22 mai. Elle concerne aussi la pension de réversion dont la suppression est évoquée. Le gouvernement cherche à faire des économies et à réduire les dépenses publiques. Marie-laure Dufrêche, Déléguée générale de l'association Sauvegarde Retraites, est interviewée. Elle défend la préservation de la pension de réversion pour les veuves.  

Fermer