Retraite des dputs : la "rolls" des rgimes spciaux !

La dernière étude de Sauvegarde Retraites lève le voile sur la retraite des députés, une retraite qui ne connaît pas et ne connaîtra jamais la crise...

Si « certains sont plus égaux que d’autres », c’est bien le cas des députés français en matière de retraite. Très favorisés, ils sont encore mieux lotis que les hauts fonctionnaires ou que n’importe quel agent public, qu’il soit de la SNCF, d’EDF ou même de la Banque de France.
Ainsi, après un seul mandat d’une durée de 5 ans à l’Assemblée Nationale, ils perçoivent une pension de 1.550 euros par mois. Ce montant est supérieur à ce que touche, en moyenne, un salarié du privé qui a travaillé pendant 40 années.
La retraite à taux plein des députés peut même dépasser leur indemnité de base. Quant à la réversion, elle est encore plus avantageuse que celle des fonctionnaires. Le tout étant financé par… les contribuables qui assurent 88 % des charges du régime de retraite des députés.
Enfin, grâce au cumul des mandats, les députés bénéficient de retraites supplémentaires. Ce n’est donc pas par hasard si leur régime spécial a été, jusqu’à aujourd’hui, un sujet réservé aux initiés. La dernière étude de Sauvegarde Retraites lève le voile sur ce monde à part.

Fermer