• accueil
  • actualits
  • sauvegarde retraites et la retraite des lus sur fr3 au 19/20

Sauvegarde Retraites et la retraite des lus sur FR3 au 19/20

Sur la retraite des élus, les chiffres sont éloquents, mais les intéressés n’apprécient guère qu'on dévoile la vérité !

Intéressée par notre point de vue d'experts sur la retraite des élus, FR3 est venue filmer dans nos locaux. Une première ! Le 16 mai, au 19/20 de cette chaîne, alors que Pierre Edouard du Cray, directeur des études de Sauvegarde Retraites, calcule la retraite du président Chirac, « 20 fois supérieure à la retraite moyenne des Français », la journaliste Anne Charline Lambard rappelle que les si les élus ne peuvent plus cumuler les mandats, ils peuvent encore cumuler leurs retraites. « Ce qui est un peu incroyable, c’est que des retraités à 10 300 € par mois puissent postuler à des postes de ministres et être en pleine activité ! » s’insurge Pierre Edouard du Cray.
Interrogé sur sa retraite confortable, Alain Juppé réplique : « S’il suffisait de diminuer la retraite de 577 députés et de ceux qui sont déjà en retraite pour équilibrer le système, on serait prêt à le faire tout de suite. Ceci est un faux problème ». (Eh bien, commençons déjà par là, Monsieur le Ministre !)

Rappelant que les députés cotisent double mais touchent six fois leur mise, la journaliste interroge alors quelques élus sur une éventuelle réforme de leur système de retraite. « C’est très drôle, très drôle » raille Pierre Lellouche, député de Paris. « Vous voulez payer la cotis à ma place ? On parle de choses sérieuses, mademoiselle, de choses sérieuses ». (Effectivement, c’est un sujet que des millions de citoyens prennent très au sérieux, Monsieur le Député)

« Ne soyez pas agressifs envers les élus de la République. Ils essaient de faire un travail utile »
sourit Renaud Donnedieu de Vabres, ex ministre de la culture du gouvernement Chirac. (Demander l’équité, est-ce agressif ?)
Quant à Pierre Mauroy, député du Nord, voici sa réponse : « Si on prend des dispositions générales, il n’y a pas de raison pour ne pas en prendre pour les élus… » (Les dispositions générales sont déjà prises, il suffit de continuer avec les régimes spéciaux et ceux des parlementaires…).

Fermer