• accueil
  • actualits
  • elections cnav d'octobre 2011 : on connaît déjà les résultats !

Elections CNAV d'octobre 2011 : on connaît déjà les résultats !

Le nouveau président de la CNAV ne sera « élu » qu’en octobre, mais on connaît déjà son nom : Gérard Rivière, syndicaliste F.O. Belle leçon de « démocratie sociale »…

A la création de la Sécurité sociale, ses fondateurs avaient prévu que les administrateurs du régime général (CNAV) seraient élus. Mais les élections comportent toujours le risque que les électeurs ne votent pas comme prévu. Depuis 1983, on n’a donc plus jugé utile d’en organiser… Elles ont été remplacées, sans vergogne, par un système de « représentation » totalement contrôlé par les organisations syndicales et par l’Etat.
Aujourd’hui, le conseil d’administration de la CNAV se compose de :
  • 13 pseudo-représentants des assurés sociaux, désignés par les syndicats dits représentatifs. (Représentatifs de qui, sinon d’eux-mêmes, quand on sait que le taux de syndicalisation en France est inférieur à 8 %, et ne dépasse pas 5 % dans le secteur privé ?)
  • 13 représentants des organisations patronales – à savoir le Medef, la Confédération générale des petites en moyennes entreprises(GPME) et l’Union professionnelle artisanale (UV)
  • 4 « personnes qualifiées » désignées par l’Etat, dont – théoriquement – un mystérieux « représentant des retraités » que l’on cherche en vain parmi elles.
Y siègent aussi, avec voix consultative : une personne désignée par les associations familiales (UNAF), trois représentants du personnel et deux représentants de l’Etat chargés de contrôler le fonctionnement de l’ensemble.
Ce Conseil d’administration est supposé « élire » son président avec l’assentiment de l’Etat. Mais, en fait d’« élection », sa désignation se négocie, dans la plus grande opacité, entre quelques personnes qui participent à un même système. C’est la « démocratie sociale » confisquée.
Après deux mandats successifs à la présidence du régime général, Danièle Karniewicz (CFE-CGC) n’est plus en droit d’occuper le poste. Même si personne ne nous a demandé notre avis, son remplacement sera un représentant de F.O. : Gérard Rivière…
Pour rappel, ce syndicat a récemment signé l’accord Agirc-Arrco (mars 2011) qui sacrifie, en partie, les retraites des cadres du privé…

Fermer